English English French French

La beauté du moment présent

4 avril 2018

Les soins cosmétiques sur mesure sont nés dans les instituts de beauté et dans les officines des médecins esthétiques, réservés à une clientèle privilégiée. Depuis quelques années, les marques de niche et de luxe se sont attaquées à ce marché. Dernière en date: Dior. – Isabelle Cerboneschi. Photo et Style: Buonomo et Cometti.

Avant, la peau était classée en quatre catégories: sèche, grasse, mixte, sensible. Et une femme, soucieuse d’elle-même, passait sa vie à s’acheter des soins pour peau sèche, grasse, mixte, ou sensible, selon le pronostique de départ. Mais ça, c’était avant.

Les études dermatologiques ont depuis prouvé que l’épiderme réagissait à l’environnement, à l’état de santé, au stress, à la pollution, aux ondes magnétiques, aux saisons. Bref. Que la peau était vivante et qu’elle avait ses humeurs.

Certains instituts et médecins esthétiques ont eu avant tout le monde l’idée de développer des soins «sur mesure», en fonction de l’état de la peau à un moment T (nous y reviendrons). Ces soins haute couture étaient réservés à une clientèle privilégiée du fait de leur prix élevé. Puis les marques de cosmétiques ont compris le désir des femmes d’aujourd’hui, qui veulent que l’on prenne en compte leur unicité et leurs vrais besoins. Besoins qui évoluent selon les circonstances. Dernière marque en date à avoir fait le pas: Dior avec sa ligne Capture Youth.

Le but? Toujours le même: préserver le capital jeunesse de la peau. Comment? Grâce à une crème de base antioxydante «qui aide à retarder les signes visibles du vieillissement » et 5 sérums additionnels à ajouter en fonction de ses besoins. Le Glow Booster, sérum éclat à la vitamine C et aux AHA, le Plump Filler, le sérum repulpant avec des molécules d’acide hyaluronique, le Matte Maximizer, le sérum matifiant à l’acide lactique, l’argile rose et le gluconate de zinc, le Lift Sculptor, le sérum liftant à base de mélanges de polyphénols issus de thé vert et blanc, et le Redness Soother, le sérum apaisant anti-rougeurs, aux peptides de coton. Un soin qui s’adresse clairement aux Millenials, avec Cara Delevigne en tête d’affiche.

Je ne sais pas si l’équipe marketing de Dior a lu Le pouvoir du moment présent d’Eckhart Tolle, mais leur slogan semble être une extrapolation de sa pensée: Yesterday is over, tomorrow is too late, the time is now. Hier est dépassé, demain c’est trop tard, pour agir c’est maintenant.