Eugénia Grandchamp des Raux, ou le mouvement perpétuel

 In DANSE, PERSONNALITÉ, PHOTOGRAPHIE, VOYAGE

Momentos Cariocas © Eugénia Grandchamp des Raux.

Eugénia Grandchamp des Raux photographie l’inphotographiable: elle réussit à montrer dans une image arrêtée le mouvement qui continue. C’est très troublant. Une exposition à la Maison Européenne de la Photographie de Paris dévoile ses visions du Carnaval de Rio. Hypnotique. – Isabelle Cerboneschi.

 

Dès le 17 janvier, les cimaises de la Maison Européenne de la Photographie, à Paris, vont vibrer des couleurs, des formes, des lumières, des danses frénétiques, de la joie, captées lors du carnaval de Rio par Eugénia Grandchamp des Raux. 

Contre toute attente, contre toute règle qui voudrait que le regard entre dans une image par un point et en ressorte par un autre, celui-ci s’affole, par l’effet hypnotique d’un flou savamment maîtrisé par la photographe. 

Le mouvement, c’est l’histoire de la vie de cette femme qui sort d’un avion pour sauter sur le pont d’un voilier, comme d’autres passent d’un train au marchepied d’un bus. Le monde est sa scène et son terrain d’exploration. Un jour ici, et la voilà repartie vers un ailleurs qu’elle racontera en images, peut-être. Eugénia Grandchamp des Raux n’est jamais aussi heureuse que lorsqu’elle est: au Brésil, en Inde, en Russie, en Andalousie, là où le mouvement, la joie, les visages, les émotions l’appellent. La danse aussi.

Momentos Cariocas © Eugénia Grandchamp des Raux.

La danse, c’est sa passion, depuis qu’elle a cinq ans, tout comme le patinage artistique, d’ailleurs, qu’elle a commencé la même année. Elle a d’ailleurs poussé l’amour de ce sport jusqu’à devenir championne de France. La trajectoire circulaire d’une pirouette cambrée, maintes fois répétée, on la retrouve dans ses images, dans ces personnages qui dansent à l’infini. A l’infini, car la photographie ne les a pas figés, au contraire, elle accompagne le geste.

Eugénia Grandchamp des Raux offre à ses sujets d’expérimenter le mouvement perpétuel. “Quand on assiste à un spectacle et que l’on fait une photo, cela fige un instant et cela en enlève toute la magie, dit-elle. Moi, je veux perpétuer le rêve, je voudrais montrer, dans une image arrêtée, le mouvement qui continue.”

Momentos Cariocas © Eugénia Grandchamp des Raux.

Devant ses images qui seront exposées à Paris trois semaines avant la prochaine édition du Carnaval de Rio, on se sent happé dans la danse. Il y a quelque chose de l’ordre de l’invitation joyeuse dans ces photographies. Toutes ces couleurs, ces luminescences, ces points comme des comètes semblent vibrer, bien qu’immobiles. Les photos d’Eugénia Grandchamp des Raux ont-elles ce pouvoir chamanique de nous faire entrer dans un autre  espace-temps?

« J’essaie de montrer la joie. Et plus que la joie: une énergie. Je voudrais que, quand on regarde ces images, on se sente bien, on perçoive quelque chose de positif, explique l’artiste. Dans un monde un peu sombre, j’essaie de mettre un peu de brillance. L’éclairer.»

Eugénia Grandchamp des Raux, « Momentos Cariocas ». Commissaires d’exposition: Jean-Luc Monterosso et Jean-Luc Soret. Du 17 janvier au 25 février 2018, à la Maison Européenne de la Photographie, 5/7 rue de Fourcy, 75004 Paris. Ouvert du mercredi au dimanche de 11h à 20h. www.mep-fr.org

Momentos Cariocas © Eugénia Grandchamp des Raux.

Momentos Cariocas © Eugénia Grandchamp des Raux.

Momentos Cariocas © Eugénia Grandchamp des Raux.

Momentos Cariocas © Eugénia Grandchamp des Raux.

Recent Posts
Comments

Leave a Comment