L’heure du Père Noël

21 decembre 2017

[Cliquez sur l’image pour voir la galerie]

Et si le Père Noël s’offrait une montre pour mieux planifier la distribution de ses cadeaux à travers le monde, au soir du 24 décembre, quelle pièce choisirait-il parmi les garde-temps existants? – Vincent Daveau.

D

ans cette brève histoire du temps que nous contribuons à écrire au quotidien, les auteurs spécialisés ont pensé à tout un tas de choses parfois même incongrues, mais aucun ne s’est interrogé sur la nature de la montre que le Père Noël porterait, s’il devait en passer une au poignet lors de sa distribution annuelle des cadeaux. 

 

Sans démystifier le personnage imaginaire qu’est le Père Noël, on sait tous que son allure aujourd’hui est partiellement le fruit de la communication d’une société de soda bien connue qui, en 1931, a contribué par ses publicités à en figer l’esthétique par ailleurs préexistante dans les pays anglo-saxons depuis au moins le milieu du XIXème siècle. Ce globe-trotter, haut en couleur, barbu, et connu pour son caractère débonnaire, fait partie de ces populations flottantes dont on ne connaît véritablement ni le domicile, ni la nationalité. Si chacun y va de ses spéculations, on retient de ce vieillard tout vêtu de rouge et à l’embonpoint certain, qu’il habite dans les contrées hostiles et enneigées du cercle polaire, entre Gesunda (pour les Suédois) et le Pôle Nord magnétique (pour les Américains). Et, si on sait de lui qu’il possède un traineau tiré par des rennes dont le nombre est variable, on devine qu’avec ce héros de notre enfance, tout est spéculation. Et, à ce titre, rien n’interdit d’imaginer que, sous les épaisses manches de son manteau rouge doublé de fourrure, se cache une montre de qualité.  Reste à savoir laquelle…

 

LE SENS DU SERVICE 

Parmi tous les possibles, seul un modèle dédié aux grands voyageurs fait sens, et entre tous ceux disponibles, seul un instrument doté du meilleur est envisageable : à savoir l’heure universelle, pour tout savoir de celle qu’il est en chaque point du globe. Au nombre des montres parées de cette complication, la dernière 5930 de Patek Philippe – autrement dit le fameux chronographe à Heure Universelle- pourrait faire partie de sa panoplie.

 

Ce personnage à la célébrité magnétique pourrait également retenir une édition comme la nouvelle 5230 de Patek Philippe dont le choix des villes de références, reporté sur le disque rotatif, a été révisé. Il pourrait également jeter son dévolu sur la magnifique et très classique Breguet 5727 Hora Mundi ou l’indémodable Master Geographic de la manufacture Jaeger-LeCoultre. La facilité d’emploi pourrait l’intéresser, lui que l’on sait avoir beaucoup à faire dans la soirée du 24 décembre. Incontestablement, l’ajustement aisé de l’heure, en fonction de la métropole de référence, saura le séduire.

 

On devine aussi le charmant voyageur avoir du goût pour les couleurs vives. Il pourrait ainsi être tenté de se laisser aller à quelques fantaisies en privé et s’intéresser à la montre Escale World Time Blue de la maison Louis Vuitton. La pièce, aisée à manipuler et de très belle facture offre en sus des fonctionnalités intéressantes pour un grand voyageur, une esthétique des plus plaisantes. Son cadran peint à la main de couleurs et motifs inspirés des monogrammes colorés apposés sur les bagages en vue de permettre aux clients de la Maison de les retrouver plus aisément à la descente des grands transatlantiques, dégage quelque chose de très mode qui devrait attirer l’attention de ce personnage dont la tenue n’a pas varié depuis près de deux siècles.

 

LES VOYAGES FORMENT LA JEUNESSE ET L’ENTRETIENNENT

Toutefois, en matière de couleur, il pourra également se pencher sur la montre Orbis Terrarum de Montblanc. Cette création colorée avec son planisphère indiquant les régions du monde éclairées et celles dans la nuit, associé à son réglage aisé de l’heure de référence au cadran en fonction de la ville choisie, a su convaincre les puristes au moment de son lancement. En effet,  son prix, ultra compétitif eu égard à sa complexité de mise en œuvre, a su se faire apprécier des grands voyageurs ayant la nécessité de disposer d’un tel outil sans nécessairement disposer de moyens infinis. Dans le cas du Père Noël, le choix de cette pièce est envisageable car on imagine bien le personnage capable de vivre avec le strict nécessaire au fin fond du cercle polaire.

 

Cet intermittent du spectacle, avec un cachet d’une seule nuit par an, est aussi un pilote émérite de traîneau volant tracté par des rennes. A ce titre, ce héros et bourreau de travail pourrait se laisser tenter par les versions destinées aux aviateurs et dotées, pour deux d’entres-elles, de la complication d’heures universelle. On pense bien entendu à la puissante Montre d’Aviateur Timezoner Chronographe d’IWC, ou au Chronographe Breitling Transocean Unitime de Breitling qui demeure, de tous ces types de garde-temps, celui le plus adapté aux pilotes d’aéronefs de tout type.

 

Quel que soit finalement le choix du Père Noël, tous ces instruments de mesure du temps se révèleront parfaitement adaptés à son métier et à sa fonction. Toutes sont suffisamment étanches pour résister aux rudes conditions de l’hiver. Seules sont à craindre les rayures sur le boîtier pouvant être occasionnées par des descentes trop énergiques dans des cheminées mal ramonées…