English English French French

LA robe…

21 mai 2018

[Cliquez sur l’image pour voir la galerie]

Tous les noms des créateurs anglais ont été évoqués, sauf celui de Clare Waight Keller, la directrice artistique de Givenchy. C’est elle qui a dessiné la robe sublime dans sa pureté, que portait Meghan Markle, à l’occasion de son mariage avec le prince Henry, duc de Sussex. La tenue de la mariée était une “vision commune”, comme l’explique la créatrice. – Isabelle Cerboneschi.

C’était le secret le mieux gardé de la couronne britannique: quelle robe porterait Meghan Markle lors de son mariage avec Henry de Galles? On ne savait que deux choses: ce serait un créateur ou une créatrice britannique qui la dessinerait et il s’agirait d’une robe de haute couture.

La seule maison britannique autorisée par la Fédération de la haute couture et de la mode à défiler à Paris, en tant que membre invité, étant Ralf & Russo, certains bookmakers avaient misé sur le duo Tamara Ralph et Michael Russo. Sans évoquer tous les autres noms cités… Lorsque la Rolls-Royce Phantom VI de 1977 s’est avancée sur le Long Walk du château de Windsor, le public essayait de voir la tenue de Meghan Markle, assise à l’arrière avec sa mère Doria Ragland, vêtue, elle, d’un ensemble Oscar de la Renta couleur pistache. A travers les vitres, on ne pouvait entrapercevoir de la robe que son col bateau, élégantissime, qui cachait les épaules de la future mariée, tout en dévoilant son port de tête de cygne.

Ce n’est que lorsque Meghan Markle est sortie de la voiture, qu’elle s’est avancée sur le perron de la chapelle Saint-Georges, que le monde entier a pu admirer la pureté, l’élégance de sa robe signée Givenchy haute couture. « C’est véritablement un honneur d’avoir eu l’opportunité de travailler en étroite collaboration avec Meghan Markle pour cette occasion exceptionnelle, déclare Clare Waight Keller, la directrice artistique de Givenchy. Nous désirions créer une robe intemporelle, qui mettrait en relief les codes iconiques de la maison Givenchy, tout en transmettant un message de modernité à travers une ligne très pure et une coupe acérée. Ce minimalisme contrastait avec la beauté délicate du voile en tulle de soie, brodé sur sa circonférence de motifs représentant la flore poussant dans les états du Commonweath. Une vision que nous avons partagée, Meghan Markle et moi. »

L’encolure bateau n’est pas sans rappeler la ligne de la robe de mariée que portait Audrey Hepburn dans le film Funny Face de Stanley Donen. Elle avait été dessinée pour elle, comme tous les costumes du film, par son cher ami Hubert de Givenchy, décédé le 10 mars dernier. Mais les bras de l’actrice étaient découverts, ce qui n’aurait pas été protocolaire.

Sur son voile en tulle de soie de cinq mètres de long, hommage aux 53 nations du Commonwealth, Meghan Markle a tenu à faire ajouter des épis de blé brodés, symbole biblique d’amour et de charité. La traîne était délicatement posée sur le diadème bandeau de la reine Mary, la grand-mère de la reine Elisabeth II. Ce bijou avait été spécialement créé en 1932 autour d’une broche en diamants qu’avait portée la reine Mary lors de son mariage en 1893. Aux oreilles et au poignet de la future mariée, une paire de motifs d’oreille et un bracelet signés Cartier. Et à son doigt une bague dessinée par le prince Harry en or gallois, ornée d’un diamant du Botswana encadré de deux diamants ayant appartenu à la collection personnelle de la princesse Diana, réalisée par le joaillier de la cour d’Angleterre Cleave and Company.

« En tant que designer britannique appartenant à une maison de couture parisienne, et au nom de tous ceux qui, chez Givenchy, ont eu le bonheur de vivre ce processus créatif exceptionnel, je suis extrêmement fière de ce que nous avons accompli, et très reconnaissante à Meghan Markle, au Prince Harry, et au Palais de Kensington de nous avoir permis de participer à l’écriture de ce chapitre historique, soulignait Claire Waight Keller. Ce fut une expérience extrêmement gratifiante de pouvoir connaître Meghan Markle de manière plus personnelle, un de ces souvenirs que je chérirai et porterai toujours en moi. La maison Givenchy se joint à moi pour lui faire part ainsi qu’au Prince Harry de tous nos vœux de bonheur pour les années à venir. »

Pour terminer sa tenue, Meghan Markle portait des escarpins en satin duchesse blanc. Un clin d’oeil à son nouveau titre? En effet, selon la tradition, en guise de présent de mariage, la reine Elisabeth II a octroyé un titre ducal à son petit-fils: Sussex. Le duché de Sussex avait été créé en 1801 pour le prince Augustus Frederick, le sixième fils du roi George III et de la reine Charlotte de Mecklembourg-Strelitz, et l’oncle préféré de la jeune reine Victoria.

Meghan Markle est entrée seule dans la chapelle Saint-Georges, une première dans l’histoire de la couronne britannique. Lorsqu’elle en est ressortie, au bras de son époux, dans une robe qui est l’épitomé du chic, elle était devenue Son Altesse Royale la duchesse de Sussex.

“Mets-moi comme un sceau sur ton coeur, Comme un sceau sur ton bras; Car l’amour est fort comme la mort.”, le Cantique des Cantiques, cité avec passion par le Révérend Curry.