English English French French

Le soulier de satin de Gherardo Felloni

1 octobre 2018

[Cliquez sur l’image pour voir la galerie]

Le nouveau directeur artistique de Roger Vivier dessine des chaussures et chante à ses heures gagnées: il est ténor. Il dessiné une première collection hommage au fondateur, mais à sa façon un peu baroque et extravagante. – Texte et photos: Isabelle Cerboneschi, Paris.

Un hôtel très particulier du 5ème arrondissement de Paris. Les femmes de chambre qui accueillent les hôtes armées d’un plumeau, dansent sur les porte-bagages. La réceptionniste laisse entendre qu’il s’en passe des choses dans les chambres de cet Hôtel Vivier. Et c’est le cas.

Dans la première chambre, deux danseuses, des jumelles, dansent en miroir. Dans la deuxième, une artiste peint un trompe l’œil entourée de sculptures. Dans la troisième une jeune actrice apprend son script. Dans la quatrième deux cantatrices chantent O Sole Mio. A leurs voix vient s’entremêler celle de Gherardo Felloni, le nouveau directeur artistique de Roger Vivier et accessoirement ténor. “J’ai étudié le chant et cette chambre c’est ma préférée, me confie-t-il. J’ai placé dans chaque chambre des artistes qui exercent tous les arts que j’aime: la danseuse, l’actrice, la photographe, la sculpture et la cantatrice. »

Tout en haut de l’escalier trône le portrait de la maîtresse (supposée) de ces lieux. Un visage qui m’est familier. « Isabelle, je vous attendais! », dit une voix tout aussi familière qui émane d’une chambre faisant office de jardin d’hiver, peuplée d’oiseaux. C’est la pièce préférée de l’actrice et chanteuse Tanya Drouginska, parfaite incarnation de la femme qui pourrait vivre en ces lieux baroques et foutraques à souhait.

Mais j’en oublierais presque la collection, tant cet hôtel d’un jour invite à la belle errance. «Je me suis inspiré bien sûr des archives de Roger Vivier, que j’ai essayé de réinterpréter avec mon point de vue, relève Gherardo Felloni qui vient de remplacer Bruno Frisoni, l’homme à qui l’on doit le renouveau de Roger Vivier et qui fut le directeur artistique de la marque pendant 16 ans. J’ai aussi pensé au style de quelques femmes que j’aime dans la vie. Les trois mots clefs de cette collection sont: couleurs, silhouette et matières. Comme Roger Vivier je suis fan de couleurs. La silhouette tient sur un talon de taille medium, et les chaussures sont ornées de plumes, de strass, et de roses en satin. »

Des souliers pour se souvenir que les trottoirs, et la vie, ne sont que d’éternels scènes de théâtre où l’on joue chaque jour à se réinventer.