Avec Émile à mes côtés

 In ACCESSOIRES, ARTISANAT, ÉCO-RESPONSABLE, MODE, SAVOIR-FAIRE
English English French French

Le cartable Emile est fabriqué sur le modèle des anciennes sacoches de postiers.

Il s’appelle Émile et on peut compter sur lui. Pour la vie. Émile est un cartable inspiré des anciennes sacoches des postiers français. Il est fabriqué dans une manufacture centenaire du 11e arrondissement de Paris où l’on fabrique encore des harnais et des sacs de cuir. Des trucs indestructibles. Comme Émile… – Isabelle Cerboneschi

 

Martin Meunier, le fondateur de la marque Valet de Pique

 

Émile est né dans l’esprit de Martin Meunier, alors qu’il venait de terminer ses études d’ingénieur. Conscient que l’on consomme trop de produits périssables, il s’est lancé à sa façon dans une croisade contre la fast fashion et tout ces objets qui ne se réparent pas. Ce serait David contre Goliath s’il était seul à se lancer dans ce genre de bataille.

« Le père d’un ami m’a présenté les propriétaires d’une vieille manufacture en plein cœur du 11e arrondissement de Paris qui fabrique des caisses à outils, des harnais, des poches à clous destinés aux ouvriers des chantiers. C’est une maison familiale magnifique, qui a plus de cent ans, avec des machines qui ont le même âge et je me suis dit qu’il y avait quelque chose à créer tout en m’inspirant de leur histoire. La manufacture fabriquait autrefois des sacoches pour les électriciens et les postiers. », explique Martin Meunier

« Mon but c’était de remplacer le sac qui s’abîme et ne dure qu’un an ou deux, par une sacoche qui dure une vie, dit-il. Au même titre qu’un ours en peluche, du bon vin, des baskets, du fromage, Georges Clooney, certaines choses s’améliorent avec l’âge. » Difficile de lui donner tort. La patine est un luxe, la marque du temps qui passe et la trace d’un vécu.

Le cuir utilisé pour les cartables est épais, robuste, fait pour durer une vie. Émile s’inspire des anciennes sacoches des postiers mais adaptées à notre époque, avec des ouvertures plus faciles, une poche pour l’ordinateur légèrement surélevée afin d’éviter les chocs. Martin Meunier travaille avec les cuirs de la manufacture qui proviennent du sud de l’Italie. « J’aimerais travailler avec de la matière première française mais quand on est un petit acteur et qu’on se lance, c’est très difficile »

Le nom de la marque est un jeu de mots qui fait référence directement au métier. « Dans le domaine de la sellerie, un valet est une pince qui tient le cuir afin de libérer les mains qui peuvent ainsi coudre  avec une alène qui pique la matière. D’où Valet de Pique.

Martin Meunier a réussi à lever plus de 10’000 euros à ce jour et a pré-vendu presque une cinquantaine de sacs. « C’est génial et inattendu grâce aux amis, aux proches et aux réseaux sociaux. » Le prix du cartable: 272 francs (240 euros) jusqu’au 14 juin. J’ai déjà commandé le mien…

Commandes sur: https://fr.ulule.com/valetdepiqueparis/

Détails du cartable Emile couleur Miel

Tous les cartables peuvent être personnalisés avec une gravure sur le rabat.

 

 

Recent Posts
Showing 2 comments
  • Romain
    Répondre

    Merci Isabelle Cerboneschi et Martin Menier pour cet article. L’artisanat Français est un incubateur de l’excellence Made in France et cette belle initiative mérite d’être mise en avant.

    Hâte de recevoir mon  » Emile » et longue vie à Valet de pique !

    • Editor
      Répondre

      En effet, c’est une initiative qui mérite d’être mise en lumière. Les savoir-faire sont précieux. J’attends également mon Emile…

Leave a Comment