Un blush nommé Orgasm

15 novembre 2017

[Cliquez sur l’image pour voir la galerie]

En 1999 François Nars lançait un blush de couleur rose-pêche-abricot qui imitait la couleur des joues après l’amour. Il l’a baptisé Orgasm. Un best seller: chaque jour il s’en écoule l’équivalent de deux tonnes. Un fard à garder dans son sac pour un coup de fraîcheur. Le plaisir, lui, n’est pas garanti. – Isabelle Cerboneschi

Q

uand il lance sa première ligne de douze rouges à lèvres chez Barneys à New York en 1994, François Nars n’a pas l’intention de créer une énième collection de maquillage. Il veut entrer dans l’intimité des femmes par effraction, avec des produits qui les révèlent. Ses gammes de couleurs doivent changer quelque chose dans leur quotidien. Et pour cela il travaille avec des pigments et des textures particulières et convoque le vocabulaire de l’amour, du sexe plutôt, pour baptiser ses couleurs: Sex Machine, Bad Education (mauvaise éducation) ou bien Deep Throat (Gorge profonde).

 

En 1999 François Nars lance le blush Orgasm, une teinte rose-pêche avec des éclats dorés et irisés qui imite la couleur des joues après l’amour. C’est doux, c’est frais, c’est malin, c’est léger, ça donne bonne mine, c’est naturel, tout ce qu’on aime. Le make-up artist a commencé d’abord à créer le nom, puis la couleur: il la voulait choquante. Que les gens n’oublient pas ce nom: il est facile d’oublier le numéro d’un vernis à ongles, en revanche, on se souviendra toujours d’un blush nommé Orgasm.

 

Pour 2017, la famille s’agrandit avec un blush liquide et un rouge à lèvres, mais c’est le blush compact d’origine que je préfère.

 

Combien de fards orgasmiques vendus depuis le lancement? La marque ne souhaite pas répondre à cette question mais il paraît qu’en 2016, le nombre de boîtiers vendus aurait permis de faire 32 fois le tour de la terre. Chaque jour il s’écoule deux tonnes de blush Orgasm et chaque heure le nombre de pièces vendues équivaut à deux fois la hauteur de la statue de la Liberté. Je vous laisse faire le calcul…

 

François Nars n’a jamais pensé que ce fard connaîtrait un tel succès. “Quand je regarde en arrière, je pense que c’est la combinaison entre son nom audacieux et sa couleur universellement flatteuse qui l’a rendu si célèbre.dit-il. Même les grand-mères aiment l’Orgasm.”

 

* Lire: François Nars, Rizzoli International Publication INC, 2016.

“Quand je regarde en arrière, je pense que c’est la combinaison entre son nom audacieux et sa couleur universellement flatteuse qui l’a rendu si célèbre. Même les grand-mères aiment l’Orgasm.” – François Nars